10 mai 2010

Limoges : Menace de sanctions pénales pour un sans-papiers

Stupeur samedi 8 mai pour le collectif haut-viennois des sans-papiers, lors de son rassemblement mensuel place de la Motte, à Limoges. Il craint en effet des sanctions pénales pour un sans papiers.

Mohamed Siddiki, ancien instituteur, vivant à Limoges depuis neuf ans, a refusé plusieurs fois d'embarquer pour l'Algérie, son territoire d'expulsion. Vendredi, une délégation du collectif des sans-papiers s'est présentée à la préfecture pour intervenir en sa faveur. Mais « la préfecture a refusé d'agir pour modifier cette situation », rapportait le vice-président du collectif.

Aujourd'hui, Mohamed Siddiki est menacé de sanctions pénales. Le collectif craint notamment pour lui la prison. En effet, suite à ses refus d'embarquement, l'ancien instituteur sera présenté au tribunal de Limoges.

« Il est scandaleux de voir que ceux qui ont le pouvoir de la décision administrative ne fassent rien pour empêcher de tels drames », s'indignaient les membres du collectif, notamment Cyril Cogneras, conseiller municipal écologiste.

source: le populaire du centre

Cela démontre une fois de plus l'utilité pour la région du vote "écolo" et confirme bien le fait qu'ils sont comme les pasteques : vert à l'extérieur mais rouge à l'intérieur.

Posté par VG87 à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Limoges : Menace de sanctions pénales pour un sans-papiers

Nouveau commentaire